logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/08/2015

Pas de cadeau pour les centenaires nippons ?

Le respect des aïeuls se perdrait-il au Japon ? Avec près d’un quart de ses 127 millions d’habitants âgés d’au moins 65 ans, soit 32 millions de personnes, l’ex-Empire du Soleil levant est le pays le plus vieux de la planète. Logiquement, le pays compte un nombre record de centenaires, 59 000, parmi lesquels, Yasutaro Koide, le doyen de l’humanité, né en mars 1903 sous le règne de l’Empereur Meiji.  Dans ce pays de tradition, le grand âge est l’objet du plus grand respect. A tel point que depuis 1963, chaque 15 septembre, les personnes qui franchissent le cap des cent ans reçoivent un cadeau de choix : une coupe à saké en argent, le Sakazuki. Valeur de ce présent offert par l’État : 60 euros. Mais ce bel hommage vit peut-être ses derniers jours.

 


Face à l’afflux croissant des postulants, cette touchante attention pourrait en effet  disparaître. Car, si en 1963 l’archipel ne comptait que 153 bénéficiaires, ils étaient 30 000 en 2014. Coût de l’opération, près de deux millions d’euros. Pour la troisième puissance économique mondiale, dont la richesse nationale dépasse 4 800 milliards d’euros (2014), la dépense peut paraître minime. Mais elle ne passe apparemment plus pour le gouvernement du très libéral Shinzo Abe qui anticipe sans doute la poursuite du vieillissement du pays (les 65 ans et plus représenteraient 40% de la population japonaise en 2060). Résultat : même si la décision n’est pas encore arrêtée, Tokyo songerait  à mettre fin à la tradition du Sakazuki.  Désormais, les vénérables nippons pourraient ne recevoir qu’une belle lettre de félicitations… Réponse: le 15 septembre.

Mais cette histoire est révélatrice de la banalisation du très grand âge dans les pays développés. La longévité semble ne plus nous étonner. En France aussi, le nombre de centenaires augmente. Au pays de Jeanne Calment, doyenne de l’humanité décédé à 122 ans en 1997 (record mondial de longévité jamais égalé), ils sont aujourd’hui près de 23 000. L’Hexagone en comptait 977 en 1960. Et la société ne manifeste pas une attention particulière à leur égard. Si ce n’est en publiant - et de moins en moins souvent - une photo légendée dans la presse locale. Quant à l’État, il ne leur a jamais fait de cadeau...

Commentaires

La longévité ,c'est maintenant qu'il convient d'y penser .

Écrit par : Guy Blanc | 01/09/2015

En 1983 lorsque je suis entrée comme salariée à la Cnav, il existait un service "Cadeaux aux centenaires". Les prestataires qui atteignaient cet âge étaient interrogés sur un choix de cadeaux, d'une valeur de 1000 Francs environ. La plupart du temps, c'était la maison de retraite qui répondait pour le retraité, et le cadeau demandé était un fauteuil...
Avec un nombre croissant de centenaires, et une diminution drastique des ressources du régime général, cette généreuse marque de respect a disparu depuis longtemps...

Écrit par : Poloe | 18/09/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique