logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/04/2015

1500 km à pied pour défendre le grand âge

Depuis le 11 avril, sac sur le dos, bâtons de marche en mains, Jean Ricard, 57 ans, avance pedibus. 20 km par jour sous le soleil ou la pluie. Parti de Mulhouse, l’ancien directeur de maison de retraite se donne trois mois pour rallier la capitale, aux alentours du 23 juillet, au moment où les députés devraient voter définitivement la loi d’adaptation de la société au vieillissement. Au final, il devrait parcourir 1500 km à pied, pour défendre la  cause des personnes âgées.


Au fil de ses pérégrinations, des « causeries » sont organisées par le réseau de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA), dont Jean Ricard est l’un des administrateurs, des associations de services à la personne ou des syndicats de retraités. « Je suis un passeur d’idées, un militant, explique-t-il, je me bats pour le respect de la dignité personnes âgées. Cela fait dix ans que l’on attend une vraie politique en leur faveur… ça suffit ! La future loi ne va pas assez loin… elle ne permet pas de couvrir les besoins, et, de plus, elle ne concerne pas les établissements ! » L’AD-PA, dont Jean Ricard se fait le porte-parole itinérant, promeut l’idée d’un Plan Emploi Autonomie visant à créer 200 000 emplois dans les maisons de retraite, les services d’aide à domicile.

Son coût ? 7 milliards d’euros. Finançables, selon l’association, par le remboursement par l’Assurance maladie et l’Etat d’une partie des crédits de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie  (CNSA) utilisés à d’autres missions que l’aide au grand âge. Et aussi par l’instauration d’une taxe sur les successions et l’allégement des charges sociales des structures associatives qui ne bénéficient pas du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) alloué aux entreprises privées. « Il faut faire du grand âge une affaire citoyenne, poursuit Jean Ricard,  quelle place réserve-t-on aujourd’hui à l’humain dans notre société si l’on ne s’occupe pas correctement des plus faibles ?»

Vous pouvez suivre la marche de Jean Ricard sur le compte facebook de l’AD-PA

 

 

 

Commentaires

Bravo monsieur ,je suis admiratif de cette initiative. Ancien sportif de niveau correct,( course a pied puis marche rapide...), je connais les efforts à fournir pour obtenir ces résultats...Mallheureusement,un accident de voiture ,en 2001 ,m'a rendu handicapé partiel,mais je vais toujours encourager les marathoniens le 1er mai à Senart ( 77 ) ...quant à la cause des seniors,elle est effectivement multiple et trés interessante....on ne peut empêcher le corps de se transformer,hélas..mais on peut " bien vieillir ", en restant le plus actif possible,en ayant une bonne hygiène de vie( alimentation,bien dans ses baskets...) Il faut presque " repenser " la façon de vivre,en etant a la retraite,et non ..." En Retrait " de la société....C'est en route...Pour s'en convaincre,c'est trés simple : une visite au salon des seniors est suffisante :on redécouvre l'intérêt des " marchands.."pour les retraités. C'est déjà bien...mais loin d'être suffisant,à mon humble avis.Nous devons prendre en main,nous-mémes ,nos intérêts,et par certains de nos enfants,qui demain seront à notre place...A 78 ans,je suis prêt a participer encore,selon mes modestes possibilités. Bien cordialement.

Écrit par : Gueguen | 23/04/2015

J'ai participé à la rencontre de Jean Ricard avec l'ADMR (aide à domicile en milieu rural) à Vesoul le lundi 21 avril et comme les 2 témoignages précédents je suis admirative bien sûr de la performance physique mais aussi et peut-être surtout de la gentillesse, de l'enthousiasme, de la modestie de ce monsieur: espérons que les choses vont pouvoir bouger, entre autre, grâce à lui.
J'ai 72 ans et suis vice-présidente de l'ADMR de Rioz, un gros bourg entre Vesoul et Besançon.

Écrit par : Odile Clermont | 25/04/2015

C'est pour dire notre peur, depuis trois ans qu'on est à la retraite, on voir nos retraites perdre le montant déjà pas très haut, fondre et voir qu'on nous en prend alors que nous avons travaillés plus que la moyenne en temps.

Écrit par : Prevosteau | 25/04/2015

Bien d'accord pour ce qui est des retraites:non seulement pas d'augmentation mais augmentation de la CSG et surtout fiscalisation des 10% pour 3 enfants et plus alors qu'à notre époque on arrêtait de travailler sans aucune compensation; alors que ceux qui ont continué à avoir des revenus soient fiscalisés: pourquoi pas mais les autres, quelle injustice!

Écrit par : Odile Clermont | 25/04/2015

Merci, Monsieur Ricard, pour votre initiative ... je suis une jeune retraitée, et j'ai quelques craintes quant à l'avenir : quand je vois, actuellement, la diminution des crédits alloués aux ADMR, SSIAD et autres organismes qui permettent aux personnes âgées de rester à leur domicile et qui soulagent aussi le travail des aidants familiaux, il y a toutes les raisons pour craindre un futur proche où nos économies vont partir en fumée si le moindre problème physique ou mental se pose.

Écrit par : Annelise | 27/04/2015

hé oui moi aussi j ai rencontré Mr Ricard en tant qu'aide à domicile, cela fait 16 ans que je travaille dans cette association, et quand je vois le montant de l'heure facturé au client et le montant que je suis rémunérée... et maintenant je suis obligée vu la conjoncture être polyvalente, toilette, ménage, manipulations des personnes... et quand je serai cassée de partout, je ne serai plus bonne à rien et pas de reconnaissance d' handicap professionnel (épaules mains dos....)

Écrit par : evelyne | 30/04/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique