logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/09/2013

Réforme des retraites: Thierry Le Paon écrit aux parlementaires

A l’approche de l’examen de la réforme des retraites par l’Assemblée nationale, le 7 octobre,  les députés vont être mis sous pression. Thierry Le Paon, le secrétaire général de la CGT, a dégainé le premier. Dans un courrier qu’il leur a adressé le 24 septembre, il réitère sa condamnation de la loi présentée par le gouvernement.


« Le projet qui vous est soumis est injuste et inéquitable », écrit-il. « Injuste car l’allongement de la durée de cotisation va pénaliser en particulier les jeunes et les femmes, et, en éloignant la perspective d’une retraite complète, viendra encore dégrader le montant des pensions. Inéquitable car il fait peser l’ensemble des efforts de financement sur les salariés et les retraités (...) Le patronat, par contre, a obtenu une compensation immédiate et intégrale du financement des mesures de pénibilité», explique le leader syndical.

Thierry Le Paon rappelle les revendications de la CGT : rétablissement de l’âge d’ouverture des droits à 60 ans, avec une retraite d’au moins 75% du salaire d’activité pour la majorité des salariés et au moins égale au Smic (que la CGT revendique à 1700 €) ; prise en compte de la pénibilité par des mesures de départs anticipés avant 60 ans ; égalité entre les hommes et les femmes ; une retraite de haut niveau pour le plus grand nombre.

Pour atteindre ces objectifs, le patron de la CGT propose une réforme du financement des retraites : modulation de la cotisation employeur en fonction de la politique salariale et d’emploi et de la part des salaires dans la valeur ajoutée de l’entreprise ;  création d’une contribution sociale sur les revenus financiers des entreprises, au même taux que les cotisations assises sur le travail. Ce qui, selon lui, rapporterait 20 à 30 milliards d’euros par an. Enfin, il prône l’élargissement de l’assiette des cotisations sociales à l’ensemble des rémunérations (primes, intéressement, participation …).

 « Deux mesures complémentaires permettraient de rétablir l’équilibre budgétaire à l’horizon 2020, poursuit-il: Revenir sur les 200 milliards d’euros d’aides publiques aux entreprises, en supprimant les exonérations de cotisations sociales qui n’ont pas montré d’efficacité en matière d’incitation à l’emploi stable. Celles-ci s’élèvent aujourd’hui à près de 30 milliards d’euros par an." Enfin, parvenir à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes permettrait, selon lui, d’augmenter les ressources du système de retraite de 10 milliards d’euros à l’horizon 2020.

 

 

Commentaires

Pour une fois je suis assez d'accord avec monsieur Le Paon, ses revendications semblent cohérentes et justifiées.

Écrit par : plv-expo.com | 28/09/2013

J ais commence a trvailler a 14 ans sans interuption en apprentissage on travaillait 45H mini et on ne retiend qu une partie des trimestres donc je fini le 1 juillet 2015
ca fait 44ANS ET DEMI de travail et on est pas en 2035

Écrit par : HARTMANN | 13/10/2013

J ais commence a trvailler a 14 ans sans interuption en apprentissage on travaillait 45H mini et on ne retiend qu une partie des trimestres donc je fini le 1 juillet 2015
ca fait 44ANS ET DEMI de travail et on est pas en 2035

Écrit par : HARTMANN | 13/10/2013

Injuste et inéquitable, oui ! Mais parce qu'on ne touche toujours pas au scandale énorme des régimes spéciaux et aux hypersubventions de plus de 5 milliards annuels à des syndicats encartés et non représentatifs. Enfin , c'est juste l'avis d'un retraité de modeste condition qui se battra pour l'égalité envers les ouvriers du privé, qui rapportent à l'ensemble, et dont les syndicats actuels font fi !

Écrit par : TRICOIRE | 29/09/2013

je suis d'accord avec vous

Écrit par : autuly | 17/10/2013

Si déjà l'état payé ses dettes de reversement des taxes sur l'alcool et le tabac. De plus pour avoir droit a une retraite ont doit cotiser alors que nos politique pourris en France ne cotise pas vu qu'ils ne sont que rémunérés. Vu que le peuple doit faire des efforts pour redresser la France, alors pourquoi nos députés ont voté une lois permettant au nos élus de toucher une rémunérations de la totalité de leurs salaires jusqu'aux prochaine élection. pourquoi aussi payer nos anciens président à vie. Rien que pour la France ont continue à payer ses individus qui ont contribué au déficit de notre pauvre France droite comme de gauche. Pour moi ils devraient être considérés comme des citoyens lambda, Ils reprennent le travail comme tous Français mais bon avec les salaires qu'ils ont touché pendants leurs mandats, il doit en rester encore.Moi président, je supprimerais tous les acquits que peuvent recevoir ses personnage qui nous font la morale.Comme le peuple qu'ils se serrent aussi la ceinture. C'est le peuple qui n'est pas asse payé en France. Avec toute les modernités faite pour travailler moins ne sont pas prise en compte. avec toute cette technologie créer ont devrait travailler que 25 heure par semaine et nos patrons continueraient a gagner beaucoup d'argent malgré tous. Un mec qui en a marre t'entendre tous ses analystes et économistes qui dise à longueur de temps que le cout du travail est chère en France, c'est entièrement faut.Ils faudrait donner des cours sur la feuille de salaire à nos patrons. Un ouvrier travail 7 heures par jour en découpant la journée de travail on se rend contre que 40 minutes pas jour suffise pour rémunérer le salaire et que environs la même chose soit 40 minutes pour la matière première et les frais d'administratif. soit 1 heure 20 minute se qui fait que le patron gagne sur notre dos 5 heure 40 pour la paye du patron ou pire encore les actionnaires. Je parle en connaissance de chose vu que j'ai été moi-même artisan. Quand j'ai arrêté mon entreprise en 1986 ce ne sont pas les cotisations salariale qui ont fait que j'ai arrêté mon entreprise mais les boites plus grosse que moi qui nous demandé toujours de travailler plus et d'être mois bien rémunéré. A l'époque je payais un ouvrier 1300€ et je ne me plaignais pas. Donc un SMIC à 1700€ pour 25 heure je trouve cela normal.

Écrit par : Boutrois | 28/07/2014

pas un mot sur la double peine pour les petites retraites,qui subiront la fiscalisation des 10%
familles nombreuses,etle retrait de l'abattement pour personnes agées.doublement des imposables,et triplement de l'impot pour la plupart des petits retraités.mais comme tricoire le dit..les syndicats ont sauvés les nantis

Écrit par : la fronde | 29/09/2013

enfin,un retraité qui as tout compris.cet article 6 qui fiscalise le bonus de 10% est le plus grand racket du siecle sur les retraités.je donne un exemple précis que tous les pères de familles nombreuses comprendront.couple de 74 et 71 ans .modèle simplifié
revenus 2012 25965 euros ( 2 retraites) impot payé en 2013 273 euros.avec la
fiscalisation,moins l'abattement personnes agées. revenus 2013 29211 impot 963 .
qui dis mieux impensable et tout ça dans un silence total MERCI LA GAUCHE.
avec la droite,des milliers de non imposables le sont devenus,avec la gauche cela sera
pire. dehors les saigneurs de retraités

Écrit par : pointure | 10/10/2013

d'accord avec toi la fronde un exemple simple 74 et 71 ans 2 retraites revenus 2012
25965 impot payé en 2013 273 euros impot a payer en 2014 963 euros
bravo la gauche

Écrit par : pointure | 10/10/2013

Fiscalisation des 10% pour les retraités ayant eu 3 enfants ou plus aui continuent à leur coûter - et double peine car de ce fait les petits retraités qui bénéficiaient d'un abattement pour les impôts locaux se le verront supprimer et c'est une mesure de gauche !!! d'autres niches fiscales, avantages pour les parlementaires, ministres, double mandat , double retraites, départ à 55 ans pr certains fonctionnaires qui n'excercent vraiment pas un métier pénible, en couple certains retraités ont individuellement moins que le minimum vieillesse ou guère plus et devront attendre le 1er octobre pr une maigre augmentation en ayant eux travaillé et cotisé toute leur vie !!! A métier égal un prof du privé sous contrat qui n'a pas compté ses heures !!!a eu aussi ses concours part avec 60% de son salaire et 75 pour le public - la gauche privilégie son électorat et la droite a peur des grèves

Écrit par : montant | 30/09/2013

Les jeunes commencent à travailler de plus en plus tard, si cela continue ils partiront à 70 ans et encore. Il est vrai également que les régimes spéciaux restent toujours "spéciaux" et ns les salariés du privé devons payer ce que ça coûte à l'état. Messieurs du gouvernement pensaient aux séniors du privé que l'on fiche à la porte avant 60 ans et se retrouvent en ASS (477 € mensuel) pendant des années car on n'embauche pas les séniors ! c'est DU VECU ! Et diminuaient vos privilèges.

Je ne sais plus pour qui voter, actuellement ni la droite ni la gauche !

Écrit par : LE ROL | 30/09/2013

vous ne savez plus pour qui voter? un conseil , pourquoi ne pas prendre des informations sur le contenu, les propositions du front de gauche. A gauche il n'y a pas que le parti socialiste il existe une gauche de transformation avec un programme qui apporterait un réel changement mais avec seulement 10 députés ils ne font pas le poids. Une proposition parmi tant d'autres : taxer les revenus du capital au même niveau que celui des travailleurs n'est que justice!

Écrit par : frankebe | 03/10/2013

vous ne savez plus pour qui voter? un conseil , pourquoi ne pas prendre des informations sur le contenu, les propositions du front de gauche. A gauche il n'y a pas que le parti socialiste il existe une gauche de transformation avec un programme qui apporterait un réel changement mais avec seulement 10 députés ils ne font pas le poids. Une proposition parmi tant d'autres : taxer les revenus du capital au même niveau que celui des travailleurs n'est que justice!

Écrit par : frankebe | 03/10/2013

les 200 Mil.d'aide publique aux entreprises ont le mérite d'etre productifs.
On ne peux certainement pas en dire autant des subventions accordées aux syndicats
cgt,fo,cfdt,etc.si peu représentatifs des travailleurs par le nombre d'adhérents.
Le Paon devrait plutot en bon égalitaire exiger une pension de retraite identique pour tous:publics ,privés ,élus,sur la base du privé.

Écrit par : abran | 30/09/2013

Compte tenu, d'une part de l'entrée plus tardive dans le monde du travail (études plus ou moins longues) et, d'autre part, du nombre important du nombre de chômeurs(longue durée ou pas), il y a moins de rentrée fiscale, moins de cotisations :
Conclusion : il faut trouver de l'argent là où il y en a :

- les fonctionnaires
- les salariés
- les retraités riches, moins riches et pauvres ...

Voilà la vrai réponse aux questions que l'on se pose sans cesse ....

Écrit par : fabre | 09/10/2013

Au moment de la réforme Sarkozy , j'étais déjà au chômage et en fin de droits sans indemnités.
Je serais en retraite dans six mois à 61ans et 2 mois, cette réforme étant validée par Hollande .
Ma perte de revenu sera donc de 2400 euros par mois pendant 14 mois soit 33600 euros
puisque je n'ai pas trouvé d'emploi depuis mes 60 ans !!! je ne dois pas être le seul.

je trouve ma contribution un peu chère payée ? non ? surtout que mon chômage faisait
suite à un licenciement non justifié , qui a précédé un licenciement de 500 personnes en
fin de carrière de la part de mon employeur par la suite .

Écrit par : arfalc | 13/10/2013

le racket sur les retraites pour les familles de 3 enfants plus la demi part supprimer pour les veufs la diminution des retraites et l augmentation des impots c est une honte inacceptable

Écrit par : serpe | 13/06/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique