logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/09/2013

Retraite : les Français imprévoyants

Depuis huit  ans, la banque HSBC publie une étude mondiale annuelle sur l’avenir des retraites. A cette occasion, le banquier et assureur  interroge via internet 16 000 personnes, actives et retraités, dans quinze pays émergents, européens et nord-américains. Voici les points forts de l’édition 2013  – à travers le prisme français. Publiée le 20 septembre, cette enquête analyse plus particulièrement les finances des retraités.


Les trois quarts des retraités constatent une baisse de leurs revenus en passant à la retraite. C’est logique et cela ne devrait pas être une surprise :  la pension n’est jamais équivalente au salaire d’activité… Près de la moitié (42%) évalue cette diminution entre 25% et 50%. Alors que pour 43% d’entre eux, leurs dépenses, elles, n’ont pas diminué, voire ont augmenté, pour 13%. En tête des explications avancées par les seniors : des dépenses imprévues (34%), des emprunts ou des dettes (24%), le soutien financier aux enfants (23%). La crise économique n’arrive qu’en quatrième position (21%). C’est là une différence importante avec les retraités des autres pays qui, eux, font de la récession la cause principale de leur baisse de revenus (à 34%).  Il est vrai que ces derniers sont engagés dans des systèmes de retraites faisant la part belle aux fonds par capitalisation, plus sensibles aux bourrasques boursières que les régimes par répartition « à la française ». D’ailleurs, le régime public de retraite est la principale source de revenus des retraités tricolores, à hauteur de 83% (contre 37% pour la moyenne mondiale).

Si la moitié des seniors français reconnaît avoir surestimé le montant de leur pension – ce qui met en lumière, une nouvelle fois, le déficit d’information auquel des assurés sociaux…-, ils ne  sont que 17% à reconnaître qu’ils se sont mal préparés à la retraite et un tiers (39%) seulement à regretter de ne pas avoir été plus prévoyant (contre 80% des Américains ou des Brésiliens, 75%  des Canadiens, 57% des Britanniques).  Le fait de toucher une pensions moins élevée que prévue a un impact négatif sur la réalisation de projets imaginés pendant la vie active. 45% de ceux qui envisageaient de faire de longs voyages y ont renoncé, par exemple. Autre conséquence : deux tiers des retraités français interrogés déclarent ne plus pouvoir épargner.

Mais les actifs ne semblent pas plus clairvoyants que leurs aînés puisque, en France, 59% reconnaissent ne pas faire le nécessaire pour bénéficier d’un niveau de vie confortable quand ils seront à la retraite. Ils estiment leur espérance de vie à la retraite à 19 ans (soit 5 ans de moins que la réalité, selon l’Insee) et la durée de vie de leur épargne à… 9 ans. 

Pourtant, les Français ont intégré que la part des retraites fournies par les régimes publics allait, à l’avenir, diminuer et qu’elle ne représenterait plus que 57% de leur future pension. La part de l’épargne dans leur revenu devrait alors grimper à 17%.  Il y a donc loin de la prise de conscience à l’action… A moins que les futurs retraités ne comptent sur leur futur héritage pour améliorer leur quotidien. 53% des actifs qui prévoient d’hériter (soit 38% des sondés) veulent consacrer les sommes qui leur seront léguées au financement de leur retraite. Pour les autres, la sobriété et la frugalité ont de beaux (vieux) jours devant elles !

Commentaires

Tout est fait pour empêcher les seniors d'épargner. Les taxes sur l'épargne découragent l'épargne et même l'immobilier risque d'être de plus en plus taxé à l'avenir.
De plus, la connivance entre les grandes banques centrales a réduit les intérêts servis qui sont inférieurs à l'inflation.(raison principale = influence politique -> dettes des gouvernements à financer).

Écrit par : Sanderson | 26/09/2013

Tout à fait d'accord avec vous ,si vous épargnez l'état vous "vole" j'assume le terme.Sur le journal "LES ECHOS" d'aujourd'hui il est encore prévu une ponction sur l'assurance vie par MARISOL Touraine. Prévoyez pour vos vieux jours !! une honte!!! En plus on prête notre argent à l'état et il nous le "pique" au passage.Si nous les Français savions nous organiser ,nous aurions les moyens de faire fléchir nos politiques.

Écrit par : durosier | 26/09/2013

Comment faire pour épargner ? depuis la retraite on peine à finir les mois sans compter les enfants qui eux aussi ont des problèmes et je ne parle pas des petits enfants diplomés et sans travail leur permettant de vivre. Dans quel monde vivons nous ? Actuellement on encourage le chomage et le RSA, celui qui veut travailler ne trouve que de petits emplois sous payés ou à 600 euros par mois !!!!!! Comment voulez vous qu'ils pensent à la retraite alors qu'ils n'ont pas les moyens de vivre tout court

Écrit par : grangette | 26/09/2013

Comment faire pour épargner ? depuis la retraite on peine à finir les mois sans compter les enfants qui eux aussi ont des problèmes et je ne parle pas des petits enfants diplomés et sans travail leur permettant de vivre. Dans quel monde vivons nous ? Actuellement on encourage le chomage et le RSA, celui qui veut travailler ne trouve que de petits emplois sous payés ou à 600 euros par mois !!!!!! Comment voulez vous qu'ils pensent à la retraite alors qu'ils n'ont pas les moyens de vivre tout court

Écrit par : grangette | 26/09/2013

Un article de plus à lire.....

Écrit par : FMO | 27/09/2013

je suis surpris par les commentaires de ces retraités qui regrettent de ne pas pouvoir épargner à la retraite. Quel ignorance des principes de base de notre société actuelle !
La période d'activité doit permettre d'épargner, celle de la retraite de consommer l'épargne.

Écrit par : Jean | 17/10/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique