logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/09/2013

Jean-Marc Ayrault défend une réforme « de gauche »

« Une réforme doit-elle absolument faire mal pour être courageuse? Ce n’est pas ma conception… » Invité par l’Association des journalistes de l’information sociale (Ajis), le 13 septembre, six jours avant la présentation du projet de loi en Conseil des ministres, le premier ministre Jean-Marc Ayrault  a revendiqué une réforme des retraites « de gauche ». « Elle est de gauche parce qu’elle traite de questions qui ne l’avaient jamais été auparavant », a-t-il déclaré.

 


Pour argumenter sa position, Jean-Marc Ayrault a cité  la pénibilité, prise en compte jusqu’à présent par un dispositif basé sur le taux d’invalidité des personnes. « Ce qui n’est pas la même chose. » Autres  marqueurs sociaux énoncés par le Premier ministre : « La prise en compte des inégalités hommes-femmes, les mesures en faveur des jeunes, des apprentis, du minimum contributif. » Autant d’avancées qui, selon lui, n’ont pas encore été bien perçues par les Français.

La contribution des retraités à la réforme - une première - est pleinement assumée par le Premier ministre (voir l'interview  "les retraités devront aussi faire un effort"). « L’effort demandé aux retraités est équitable », a-t-il justifié, expliquant que le gouvernement n’a pas voulu augmenter leur CSG, ni toucher à l’abattement d’impôt de 10% pour « frais professionnels » dont ils bénéficient, à l’instar « de tous les contribuables ».  Des mesures proposées par le rapport Moreau en juin dernier. Sans entrer dans les détails, le Premier ministre a laissé entendre que les  personnes aux revenus modestes, actifs ou retraités, pourraient bénéficier d’une décote fiscale supplémentaire.

Quant au projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement, préparé par Michèle Delaunay, la ministre des Personnes âgées et de l’Autonomie, il sera présenté « soit en fin d’année, soit dans le courant de l’année 2014 ». Il sera soumis à des arbitrages financiers en fonction des contraintes budgétaires du pays. « C’est un sujet qui n’est pas que l’affaire des retraités, mais de la société toute entière », a poursuivi Jean-Marc Ayrault. Faut-il entendre par là que son financement ne serait pas assuré uniquement par les seniors ? Depuis cette année, les retraités acquittent déjà, à cet effet, la Contribution spéciale de solidarité pour l’autonomie de 0,3%.

.

 

Commentaires

Est-ce une réforme de gauche quand les retraités les plus modestes qui ont eu 3 enfants ou plus se voient fiscaliser les 10% de majoration et SURTOUT supprimer de ce fait l'abattement sur les impôts locaux ce qui ne concerne pas les plus aisés !!! DOUBLE PEINE

Écrit par : montant | 16/09/2013

c'est le plus grand hold-up sur les retraites des familles nombreuses.des milliers de retraités non imposables le deviendront.avec cette reforme,je paierai 988 euros d'impot
en 2014 alors quand 2013,j'ai payé 273 euros couple de 74 et 71 déclaration simple.
il ne finiront pas leurs mandats.silence radio sur ce point dans la presse,silence radio des
syndicats..et le 1è dit qu'il ne touchera pas aux petites retraites..la honte scandaleux

Écrit par : andreucci | 16/09/2013

J ai 400 € de retraite. Je loue une partie de mon appartement et un petit studio. Grosso modo, je gagne la valeur d un SMIC. Je ne paie pas l impôt sur le revenu, mais l impôt sur les revenus du capital : 900 € (plus la taxe foncière et habitation : 900 € /400 €)
Personne ne parle de cet impôt, pourquoi ?

Écrit par : Riviere Geneviève | 16/09/2013

Retraités en couple, depuis 4 ans, nous voyons notre pouvoir d'achat diminué par la simple augmentation du coup de la vie, et pas d'indexation sur nos revenus, à force de tondre le mouton, il ne pourra plus fournir de laine pour confectionner des vêtements au plus démunis.
Nous avons avons un gouvernement composė d'aucun membre issue du monde de l'entreprise.comment gérer un pays dans la tourmente économique sans expérience.
Nous avons à sa tête un pédagogue dont l'audience a chaque intervention diminue,
Arrêtons le massacre,le colbertisme est révolu .

Écrit par : Boiston | 16/09/2013

Depuis que je suis en retraite ,cela fait 16 ans,mon pouvoir d'achat s'étiole chaque année, les retraites ne sont plus indexées sur les salaires et maintenant en 2014 on va nous faire sauter de 6 mois la prochaine augmentation de zéro et quelques % à la quelle nous avons droit Mr le premier ministre vous vous foutez de nous.Vous allez ajouter de nouveaux prélèvements qui vont encore faire baisser nos retraites,mais vous ne touchez pas aux retraites "ROYALES" des parlementaires ,ce qui est scandaleux .

Écrit par : rival | 16/09/2013

j'étais en fin de droit au moment de la réforme sarkozy, et âgé de 58 ans ce qui ma immédiatement mis dan la "M", car je comptais bien sur ma retraite à 60 ans pour me sortir de là . Donc me voilà à presque 61 ans , encore plus enfoncé .
Je pensais avoir voté pour des socialistes comme je le fais depuis plus de 42 ans , mais non .

Écrit par : arfal | 16/09/2013

ce n'est quaujourd'hui que vous en rendez contre il faut etre aveugle

Écrit par : gribouille | 17/09/2013

un véritable scandale ces impots a répétition j'espère que mr Hollande et sa clique ne terminent pas leurs mandats.je croyais avoir voté pour le parti socialiste foutaise!!! Messieurs du gouvernement vous etes les plus mauvais que j'ai connu depuis 52 ans que je vote.A quand la justice? dany le 30/09/2013

Écrit par : albertini | 30/09/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique