logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/09/2013

Du mieux pour les personnes handicapées et les aidants

Parmi les avancées du projet de réforme des retraites, (si, si il y en a !), certaines n’ont pas (ou si peu…) retenu l’attention des médias, focalisés sur l’augmentation de la durée de cotisation et le financement du futur dispositif.  C’est, en particulier, le cas des mesures concernant les personnes handicapées et les aidants qui les accompagnent. La réforme prévoit en effet de faciliter l’accès à la retraite anticipée pour les travailleurs handicapés.

 


Aujourd’hui, ils peuvent prendre leur retraite à taux plein entre 55 ans et 59 ans, à condition d’avoir cotisé un certain nombre de trimestres ( de 63 à 105, selon les générations et l’âge de départ), de présenter un taux d’incapacité permanente de 80% ou d’être reconnu travailleur handicapé. Des critères stricts qui limitent fortement le nombre de bénéficiaires. Ils étaient moins de 10 000, fin 2012 sur  plus de 13 millions de retraités du secteur privé. En conséquence, et « Afin de ne pas léser certains assurés », stipule le document de Matignon,  la réforme abaissera à 50% le taux d’incapacité requis pour bénéficier du départ anticipé. De plus, la loi  prévoit d’accorder à ces personnes la pension à taux plein dès 62 ans contre 65 ans actuellement, sans condition de durée.

En outre, les aidants familiaux qui s’occupent d’une personnes lourdement handicapée bénéficieront d’un trimestre supplémentaire par période de trente mois de prise en charge « à temps complet ». Et ceci, dans la limite de huit trimestres. De même, ils pourront être affiliés gratuitement à l’assurance vieillesse du parent au foyer (AVPF) sans condition de ressource (1944 euros par mois en 2013).

 

 

 

 

Commentaires

je m'occupe de ma mere chez moi donc 24/24 puis-je pretendre a une meilleur retraite car je n'ai pas tout mes trimestre j'ai 60 ans

Écrit par : sauve | 07/09/2013

Je suis à peu près dans la même situation que vous , sauf que moi, je m'occupe de mon épouse. Pourriez-vous me tenir au courant si vous avez une réponse à votre question.
Merçi

Écrit par : dawe57 | 08/09/2013

Bonjour
Je m'occupe de ma tante chez elle, elle a 98 ans, pas d'enfant, difficultés dans notre région a trouver une personne pour s'en occuper
Qu'elles sont les aides pour qu'elle puisse rester a son domicile
Merci de votre réponse

Écrit par : Bertin | 08/09/2013

je voudrai connaitre le suivi de là reforme ,je suis aidante moi meme ,je ne cotise plus depuis 6 ans ,au chomage ,sans autre ressource que L'Ass.
merci.

Écrit par : dominique | 08/09/2013

je voudrai connaitre le suivi de là reforme ,je suis aidante moi meme ,je ne cotise plus depuis 6 ans ,au chomage ,sans autre ressource que L'Ass.
merci.

Écrit par : dominique | 08/09/2013

je voudrai connaitre le suivi de là reforme ,je suis aidante moi meme ,je ne cotise plus depuis 6 ans ,au chomage ,sans autre ressource que L'Ass.
merci.

Écrit par : dominique | 08/09/2013

je voudrai connaitre le suivi de là reforme ,je suis aidante moi meme ,je ne cotise plus depuis 6 ans ,au chomage ,sans autre ressource que L'Ass.
merci.

Écrit par : dominique | 08/09/2013

Bonjour,
Je suis reconnu travailleur handicapé à 66 %, je suis né en 1956. Puis je prendre une retraite anticipée ? à quelles conditions ?
Merci beaucoup pour votre réponse

Écrit par : PIOTROWSKI | 08/09/2013

bonjour
cela dépens depuis combien de temps vous êtes reconnu en invalidité.de plus, il vous faut 63 trimestres minimum pour pouvoir prétendre à une retraite complète.plus de trimestre,c'est mieux. 105 maximum.si ce n'est pas le cas, ce sera l'âge légal de la retraite.62 ans minimum.cela dépendra de la durée d'années cotisées.en effet,dans le calcul de la retraite, sont pris en compte les années cotisées..les périodes de chômage total,s'il y a lieu, des périodes dites validées,donc non cotisées au titre du travail.ne vous inquiétez pas,les trimestres sont pris en compte,différemment,mais pris en compte quand même!!!!je me tiens à votre disposition pour tout complément,si nécessaire!!!
bon courage à toutes et ceux qui sont dans ces situations!!!!

Écrit par : marquet | 08/09/2013

née en fevrier 1957,invalide seconde categorie depuis 2002008 suite a ald pensez vous que l'arreté suite decret decembre 2014 prenne en compte ce pararametre

Écrit par : munoz | 24/03/2015

th depuis 2013 l'arreté reconnait quelles decisions pour le moment suite a decret de deceembre 2014

Écrit par : munoz | 24/03/2015

Bonjour.

A qui dois je m'adresser pour pour avoir tous les renseignements voulus.j'ai une reconnaissance de travailleur handicapé et n'ai plus le droit d'exercer mon travail aucune charge à porter et de plus suis diabétique . J'ai commencé à travailler des l'age de 15
ans et j'ai bientôt 60 ans maintenant.

Mon épouse elle a 57 ans et à commencée à 16 ans et suite à un accident de la vie courante restera handicapée pour l'instant elle a une reconnaissance aussi. Nous avons travaillés tous les deux dans le privé et le public nous touchons l'un et l'autre une petite retraite du public et nous nous demandons si nous ne pouvions pas avoir celle du privé par anticipation car à ce rythme la, nous ne la toucherons jamais Bien cordialement merci

Écrit par : JOUBIN | 08/09/2013

bonjour
comme écrit plus haut,cela dépend de la date de reconnaissance d'invalidité,de la durée de cotisations cotisées et du taux de l 'incapacité(.80% ou pas)si 80%,les personnes concernées peuvent prétendre à partir à 58 ou 59 ans selon la date de naissance!!!attention:ce départ à à la retraite anticipé ne peut se faire que si 63 (ou plus)trimestres sont cotisés!!!! maximum:105 trimestres sont demandés si l handicap est inférieur à 80%!!!!si le taux est donc de 80% minimum,toutes les personnes handicapée peuvent prétendent à un départ anticipé à 58 ou 59(né en 1955 ou 1956 et reconnu à 80% !!sans limite d'âge à la date de la reconnaissance par la s.sociale ou la m.d.p.h!!
bon courage.

Écrit par : marquet | 08/09/2013

bonjour
bien sur que vous pouvez cumulez la retraite privé et public à condition de ne pas cumuler plus d'un quota d’heures,c'est à dire plus d'heures dans le public que dans le privé.ex:60% pour le public et 45% pour le privé et vice versa!!tout en respectant le code du travail!il semble que les proches qui s’occupent à plein temps de leurs enfants ou parents perçoivent à ce titre l'aide de la m d p h ou aide à la tierce personne .donc, les cotisations retenues à ce titre donnent droit à la retraite puisque c'est cotisé!!attention: cela peut varier d'une complémentaire retraite à une autre,selon ou on a travaillé et dans quelle branche:privé ou public.
bon courage.

Écrit par : marquet | 08/09/2013

Je ne comprends pas grande chose pour le régime, mais je suis reconnu travailleur handicapé j ai eu une petite pension d invalidité et le complément de ressource de AAH.pour la retraite je ne sais pas grande chose , à l âge 53 ans que je dois faire avec une maladie de longue durée . Pourriez vous m expliquer clairement ma situation . Car à bientôt je serai 60 ans

Écrit par : Truong minh ky | 08/09/2013

Née en 1955,je suis reconnue à 80% depuis 2011, reconnue inapte au travail par la CPAM, après avoir été en maladie, je suis en invalidité catégorie 2 et j'ai 152 trimestres cotisés, puis-je prétendre à partir en retraite plus tôt

Écrit par : FOULON | 08/09/2013

bonjour,, j'ai aidé maman qui vivait chez moi depuis 22 ans et j'ai reçu un salaire par le biais de l'apa qu'elle touchait. 54h pour un mois, bien qu'étant devenue totalement aveugle et ayant besoin de moi continuellement pour la toilette l'habillage etc, comme elle n'était pas incontinente, elle n'avait pas le droit à monter de gir(elle était gir 4). révision que nous devions faire juste avant sa mort en 2012. aujourd'hui, je ne peux pas travailler car j'ai de gros problèmes de santé mais qui je pense ne vont pas jusqu'à toucher l'aah.(vu comment était maman et qu'elle avait si peu de droit). n'ayant plus droit au rsa, je me retrouve sans ressource, j'ai élevé mes enfants et donc pas travailler, mon mari m'a quittée 2 ans avant la mort de maman. est ce que cette nouvelle loi me concerne pour la retraite. je n'ai que 57 ans. merci de vos réponses.

Écrit par : letourneur | 08/09/2013

Bonjour
le nombre de trimestres cotisés doit être cotisés en tant que TH il me semble.
Th 2011 157 trimestres dont 12 en inv Rsi .
Née 07.54.
Jusqu' à maintenant retraite annoncée à 61 et . donc 02 2016.
Pour 2015 aucune ressources car on va dépasser un peu le plafond la caf ne pratiquant pas d'abattement sur retraite 02 2013.
Revenu 2013 retraite mari considéré pour aah 2015. Donc plus d aah de 01.2015 jusqu' à la retraite née 07.54 = 1.02.2016.
62 ans en 07.2016.
Quelle solution ? Merci

Écrit par : hay | 08/09/2013

Bonjour,
Je suis passée en retraite (obligatoirement) car j'étais en invalidité 80%.
Alors que je percevais l'équivalent de mon salaire soit 2200 euros, je me retrouve avec 1275 euros aujourd'hui (complémentaire inclue).
J'avais plus de trimestres cotisés qu'il ne fallait !
Il paraît que les sommes touchées lors de l'invalidité ne rentrent pas dans le calcul des 25 meilleures années.
Mes collègues ayant terminées leur carrière en bonne santé touchent aujourd'hui 2100 euros.
J'ai toujours pensé que c'était une injustice (je touche moins car je suis gravement handicapée) !
La nouvelle loi peut-elle changer quelque chose pour moi ?
Merci pour les réponses.

Écrit par : rochette | 09/09/2013

Actuellement mis en retraite pour invalidité de la ville de paris depuis 2010, j'ai 53 ans le 26 de ce mois. Quand pourrais-je bénéficier à taux plein de ma retraite du privé, en sachant que je suis reconnu travailleur handicapé avec une carte à 80 % plus. Je touche aussi l'A.A.H.

Écrit par : Pierre TAPPOU | 11/09/2013

Bonjour ,

On voudrai faire croire que prendre la retraite est simple pour les personnes handicapées, mais ce n'est pas le cas !
Ma mère née en 1954, reconnaissance 80% à 169 trimestres dont des trimestres à justifiés.

a la demande de la retraitre on lui a dit qu'il fallait avoir travailler 10 ans en atelier protégé, hors à la date de sa reconnaissance handicapée il n'y avait pas de place.
Je précise qu'elle percevait l'AAH et qu'un jour, les services sociaux ont proposés à mon beau-père petit retraité de percevoir, l'allocation d'autonomie.
Alors qu'il ne payait pas d'impôt, ils sont imposable maintenant ont également l'impot locaux à payé, la taxe télévision et ne sont plus en mesure de faire face à leur loyer parce qu'ils ont des retraits pour la CSG, de 480 euros
Il est à présent considéré comme touchant un revenu du capital, c'est dur de les entendre dire nous voulons partir parce que la vie est une belle vacherie, je ne peux les aider je suis moi-même au RSA

Écrit par : CHARLES | 16/09/2013

bonjour
reconnaissance de TH depuis 1998,à 80 puis 65%, j'ai 60 ans.et perçois l'AAH. dois-je contacter un organisme précis et lequel,ou est ce automatique et serais contactée sans démarche personnelle?

merci par avance pour votre éclairage

Écrit par : gallian | 19/01/2014

Bonjour
actuellement il faut un certain nombre de trimestres cotises et valides en TH, plus les autres critères.
Vous n'indiquez pas votre année de naissance, votre âge minimum légal de départ à la retraite ne peut être défini.
Partir à 60 ans à la retraite, n est pas forcement le cas.
Née en 1954 je dois attendre 61 ans et 7 mois, même en invalidité totale et permanente et reconnaissance travailleur handicapé.
Je perçois aussi l'aah .

Écrit par : hay | 19/01/2014

Actuellement et depuis 2010, en retraite pour invalidité de la mairie de Paris, je pense que ma retraite du privé sera perçu en 2022 à mes 60 ans. Ayant 57 ans, je touche actuellement l'A.A.H. et ma retraite de fonctionnaire. Heureusement, étant sous curatelle, je vis bien et sans soucis matériel. Cependant je trouve anormal, qu'étant à 80 % d'invalidité, je ne puisse pas encore bénéficier de ma retraite du privé. Mais bon, il y a pire comme situation.

Écrit par : Pierre TAPPOU | 19/01/2014

Je me suis occupée d'un enfant reconnu handicapé à75% , puis à 79% et de nouveau à 75 %. J'ai bénéficié de l'AES et de son complément jusqu'à ses 20 ans. Je me suis arretée de travailler pendant plusieurs années pour m'en occuper , puis ai repris à temps partiel . Aucun droit ne nous est reconnu pour la retraite en terme de bonifications ; En retraite de la fonction publique d'etat depuis 3 ans , je touche une pension < 1000€.
C'est donc compliqué, meme si il y a pire à coté.

Écrit par : KERIVEL | 30/01/2014

Je suis reconnue travailleur handicapé à 50% depuis 25 ans environ, je suis née en 1952. Pourriez-vous m'expliquer ma condition de retraité, combien dois-je percevoir mensuellement?

Écrit par : JUSTET Viviane née MONNIER | 23/02/2014

Bonjour,

Née en octobre 1956, je suis reconnue MDPH depuis 1996, + Par la CPAM depuis février 2010 1ère catégorie, j'ai actuellement 52 trimestres validés dont 42 cotisés.
Licenciée au mois de janvier 2014 pour inaptitude au travail, je me suis inscrite à pole emploi.J'ai eu 3 enfants que j'ai élevés.
On m'a dit qu'à l'age de 60 ans la CPAM me basculerai automatiquement en retraite!
Je n'aurai pas le nombre de trimestres demandés.

Que va t il réellement se passer?
Merci pour votre réponse.

Écrit par : GUILBERT | 28/02/2014

Bonjour,

Née en décembre 1954, j'ai commencé à travailler en Mai 1972. Victime d'un accident de la vie en décembre 1999, je suis en invalidité à 66% . Je perçois une pension d'invalidité et j'ai conservé mon emploi à mi-temps depuis décembre 2002 (après plusieurs arrêts et reprises à mi-temps thérapeutique de 12.99 à 12.02).

Quelle retraite dois-je envisager ?

Merci pour vos réponses.

Écrit par : Christine22 | 30/08/2014

bonjour
vos arrêts de travail ainsi que votre pension valident votre futur retraite.toutefois,ayant été dans le même cas que vous,(à part l'âge)vous pouvez prétendre à votre retraite à condition que:
163 trimestres validés et cotisés!!! chômage compris,(s'il il y en a eu!!)
enfin,vous pouvez prétendre à un départ anticipé vu la durée de la reconnaissance a a h et sécurité sociale,si pension sécurité sociale perçue!!l'a a h étant validée,mais non réputée cotisée!!!renseignez vous bien auprès de la caisse de retraite de votre région avant toute demande de retraite anticipée,car la retraite une fois validée,impossible de faire marche arrière!!! comparez bien vos ressources retraites future à vos ressources de pension actuelle
si grande différence,conservez la meilleur,c'est évident.sinon vous pouvez partir à 59/60 ans.
bonne chance et bon courage.
jm

Écrit par : joel m | 30/08/2014

bonjour,
Né en 1961 je suis reconnu handicapé à 80% depuis l'age de 18 ans ou j'ai été victime d'un accident de la circulation.j ai travaillé pendant 13 ans à mon compte commme artisan horloger. j'ai ensuite était salarié pendant 13 ans jusqu'a mars 2011 ou j'ai perdu mon emploi suite à un licenciement économique.aujourd'hui j'arrive en fin d'ARE et je ne retrouve pas de travail en grande partie à cause de mon handicap car ma santé c'est fortement dégradée.pensez-vous que je puisse être mis en invalidité à la demande de mon mèdecin traitant,et à quoi puis je prétendre comme rémunération en invalidité ? merci pour vos réponses car je suis un peu perdu.

Écrit par : nicolas | 03/09/2014

Bonsoir,
J'espère vraiment en vous écrivant recevoir une réponse, même partielle.
Et si cela ne vous est pas possible, pouvez-vous, au moins m'orienter vers des sites,"liens"...etc qui m'aiderait à pouvoir commencer à entreprendre des démarches s'il y a lieu. Merci beaucoup.

Je suis née le 24/02/1958. J'ai commencé à travailler, comme apprentie, à l'âge de 15 ans.
En évoluant et grâce à plusieurs et différentes formations, j'ai travaillé dans différents secteurs, dans le privé, et j'ai fini "ma carrière" (dans le privé) durant l'année 1993, en tant que secrétaire juridique dans un cabinet d'avocats.
Par choix personnel et suite à la réussite d'un concours en 1993, j'ai intégré l'Education nationale en tant qu'ATOS et j'ai été titularisée à la fin de l'année de stage obligatoire.
Toujours à l'Education nationale et à ma demande, j'ai travaillé sur différents postes durant plusieurs années puis j'ai décidé de passer un concours de catégorie B (SASU).
Mais, cette fois-ci, à cause de problèmes de santé, j'ai dû effectuer mon stage sur 2 ans en travaillant à temps partiel (de 2002 à 2004). Stage à l'issue duquel j'ai été titularisée.
Mes problèmes de santé ont évolué jusqu'à être obligée d'arrêter de travailler à la fin de l'année 2004.
A partir de cette année, j'ai été "mise" en congé longue maladie, en congé longue durée mais j'avais toujours l'espoir de retravailler bien que mes problèmes de santé augmentaient.
Et, ne voulant pas être "en retraite anticipée pour invalidité", je me suis déplacée de nombreuses fois et eu des entretiens auprès des médecins de l'Inspection Académique pour demander ma réintégration, au moins sur un poste de reconversion mais ceux-ci ont, catégoriquement, refusé ma réintégration vu l'importance de mes pathologies.
Depuis l'année 2004, je suis donc en "retraite anticipée pour invalidité" avec plusieurs pathologies "lourdes" dont une maladie rare qui m'oblige à avoir une carte de soins et d'urgence en permanence sur moi.
Durant l'année 2002, j'ai été reconnue travailleur handicapée à 60% alors que je n'avais que 2 pathologies.
Durant toutes ces années, j'ai toujours eu l'espoir de pouvoir retravailler aussi je n'ai pas effectué le renouvellement à la MDPH alors que d'autres pathologies sont intervenues depuis ma 1ère demande dont cette maladie rare.
Aujourd'hui je vous écris car je me rends bien compte que le temps passant et l'âge aidant !! Il me sera difficile de reprendre un travail et qu'il faut bien que je pense à la retraite et fasse les démarches administratives qui s'imposent.
Je vais également faire ma demande de renouvellement à la MDPH ...que j'ai négligée... comme mon entourage proche ainsi que mon médecin traitant me le conseillent.
C'est en lisant votre blog que je trouve très intéressant que je ne savais pas que je serais si perdue pour savoir quelle démarches entreprendre au vu de mon parcours lorsque "sonnerait" l'heure de la retraite !
Sans entrer dans les détails, je souhaiterai, simplement, savoir par où commencer et les démarches absolument nécessaires à connaitre pour préparer mon dossier de retraite.

Je souhaite m'excuser pour la longueur de mon message et vous remercie de votre aide et de vos réponses.
Bien à vous.
Amicalement et Bon courage à tous ceux et celles qui sont en "recherche", tout comme moi. Brigitte
PS : Tout n'est pas simple et loin d'être facilement compréhensible dans les méandres administratives.

Écrit par : HERVOIS | 04/09/2014

Bonjour,

je viens de passer en invalidite categorie 2 CPAM plus la cotorep

j'ai cotisée 120 trimestres a la carsat

Mais je n'ai aucune imdemnitées de versées par aucun des organismes citer avant

je ne remplissais pas les conditions requises pour pouvoir m'ouvire des droits


ma question:A quel age puis pretendre partir en retraite

je suis ne en 1963 et j'ai travaille a 17 ans

merci pour votre reponse

M Rivail

Écrit par : RIVAIL | 02/02/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique