logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/09/2013

La "Der des ders" n’est pas pour demain

La réforme Ayrault sera la quatrième réforme des retraites du pays en vingt ans. Après celle d’Edouard Balladur en 1993, celle de François Fillon en 2003, celle d’Eric Woerth en 2010. On notera que le rythme s’accélère, du fait du  papy boom et de la crise économique. Et qu’il s’agit, en dépit du constat limpide dressé par Michel Rocard dans son livre blanc de 1991, de la première réforme menée par un gouvernement socialiste.

Lionel Jospin, en son temps, n’avait pas osé franchir le Rubicon, malgré les enseignements  du très sérieux rapport Charpin qui proposait, dès 1999, de cotiser 42,5 années pour équilibrer les régimes. La loi qui sera votée cet automne sera-t-elle celle qui garantira l’avenir du système… pendant plus de trois ans?


Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, en est persuadée. "Notre réforme permet le financement en tenant compte des prévisions économiques jusqu’en 2035", assure-t-elle dans une interview au "Parisien" le 28 août. Mais Eric Woerth en 2010 et François Fillon en 2003 tenaient eux aussi le même genre de propos.

LA grande réforme, celle qui réglerait tous les problèmes, la  "Der des ders", n’existe pas. Le contexte économique fluctuant ne peut qu’inciter à la prudence. Les scénarii du Conseil d’orientation des retraites, publiés en décembre 2012, attestent de la difficulté de prévoir l'avenir dans ce domaine. Ainsi, en 2040, selon les hypothèses économiques, les besoins de financements supplémentaires des régimes varieraient de 0,2% à 2,4% du Produit intérieur brut (PIB), la richesse nationale, soit de 5 milliards à 74 milliards d’euros… La fourchette est large! Piloter les retraites nécessite donc un suivi permanent.

D’ailleurs, la réforme prévoit la mise en place d’un comité de surveillance qui rendra un avis annuel et sonnera l’alerte en cas de problème. A charge ensuite pour le gouvernement, après consultation des partenaires sociaux, de prendre les mesures de redressement ou de les proposer au Parlement. Les choses peuvent donc changer d’ici à 2035 !

Commentaires

Qu'on arrête de gaspiller l'argent de ceux qui cotisent pour donner à ceux qui n'ont jamais cotisé et qui ont plus d'avantages que celui qui va bosser. Que les politiques commencent déjà par la réforme de leur propre retraite avant de s'occuper de nos retraites. Il y en a marre de ce pays de cons. Une dernière preuve ? regardez notre pauvre Hollande qui se retrouve tout seul (commeun con) après le retrait de tout les alliés qui voulaient attaquer la Syrie. PAUVRE FRANCE.

Écrit par : CHARTON | 02/09/2013

Bravo, c'est exactement ce que tous les Français pense! et la marmite va bientôt explosé!! marre de tout ces politiques qui ce gavent de fric sur notre dos, a la lanterne!!

Écrit par : Mellier | 02/09/2013

eh oui toujours les mêmes qui paient et les autres pourquoi s'en priveraient ils puisque la France est assez C... pour les héberger les nourrir les soignenr etc.. et en plus ils nous crachent dessus

Écrit par : henrion | 02/09/2013

Bravo c'est tout à fait ce que pense beaucoup de personnes

Écrit par : FANNY | 02/09/2013

Tout-à-fait d'accord avec CHARTON.
J'ajouterai que l'essai d'aligner les retraites de la fonction publique sur celles des "privés" a été vite abandonnée. Sans doute trop de copains concernés !!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : didelle | 02/09/2013

Et si on fait abstraction de l’écart de productivité annoncé entre la fonction publique et le privé pour ne s'attacher qu'aux seuls salaires, rien ne justifie un départ en retraite avec 75% du dernier salaire (puisque les 6 derniers mois seuls sont pris en compte). Est-ce que SOLIDARITE n'a pas cours dans la fonction publique ? Chez les privés, ce sont eux, les contribuables qui paient les retraites de la fonction publique par leurs impôts....

Écrit par : LESUISSE | 02/09/2013

Je crains que vous visiez à côté. Je lis beaucoup contre les chômeurs, contre les étrangers, les fonctionnaires. Rien ou ou presque sur les éxonérations patronales et le partage des richesses qui est au coeur de la question des retraites. Polypensionné je touche un peu moins que si j'avais fait toute ma carrière dans le public ou dans le privé mais ce n'est pas l'essentiel.
L'essentiel c'est une modification du partage des richesses au profit de ceux qui possédent, le passage progressif à la capitalisation pour ceux qui le peuvent et plus grand chose pour les autres... Il est plus facile de fulminer après les chômeurs et les étrangers mais cela ne sert à rien sinon qu'à se tromper de cible.
jean-pierre richaudeau

Écrit par : richaudeau | 02/09/2013

Bonjour Charton,
Je n'accepte pas de me faire injurier. Barrez-vous ! Allez à l'étranger, en Suisse si vous avez les moyens, en Thaïlande si vous ne les avez pas. Mais surtout ne restez pas en France, car cela vous rend aigri. Je paie beaucoup d'impôts et de cotisations, mais c'est mieux, car je peux. La solidarité sociale c'est cela, mais à vous lire, c'est pas votre truc la solidarité humaine.

Écrit par : Michel | 02/09/2013

Tout le monde sait que cette réforme ne sera pas la dernière.Ce n'est n'est qu'un pansement posé sur un déficit qui va aller en s'amplifiant.
J'ai notre ministre du travail déclarer que les petites pensions ne seraient pas touchés soit environ 700 euros par mois.Peut on vivre décemment avec une telle somme dans notre pays. Survivre, certainement. Cette déclaration provient d'un ministre socialiste. Il y a entre une gauche qui se dit représenter les plus démunis et la vie d'une grande partie de nos anciens.
J'ai peur qu'aux prochaines élections que les extrêmes face une score exorbitant après des années de gouvernement de droite comme de gauche qui n'ont pas su prendre des mesures courageuses pour palier au déficit chronique des comptes publiques. Le partage des richesses s'accentue d'années en années.
L'histoire nous a montré que dans notre pays ce type de situation se termine toujours dans la violence.

Écrit par : CORCINOS | 02/09/2013

Tout le monde de l'extrême gauche à l'extrême droite raconte sa propre vision de la Retraite à la française, les gouvernements et les réformes passent, les problèmes perdurent. Ce sujet oh combien d'actualité mériterait un "spécial politique" en prime time avec en première partie une mise à plat de qui touche quoi, et pourquoi, un état des lieux des caisses aujourd'hui et dans 5 ans, puis une projection sur les 20 prochaines années et enfin une proposition qui ferait l'objet d'un référendum. Tout devrait être abordé et expliqué et pour cela les politiques ne devraient être qu'invités-témoins. Des économistes pourraient faire cette présentation et mener ce débat. Je ne suis qu'un doux rêveur qui imagine qu'une telle revendication pourrait être un des objets majeurs de la manif du 10 septembre 2013.

Écrit par : LESUISSE | 02/09/2013

Je voudrais illustrer concrètement mon propos :

"ON" dit que certains étrangers viennent en France pour prendre une retraite et sans avoir cotisés touchent une retraite. Vrai ou faux ? Combien touchent-ils ? Si c'est vrai alors pourquoi sont-ils plus méritants qu'une femme française 100%, qui a vécu toute sa vie en France et qui a consacré (voire sacrifié) 18 ans de sa vie professionnelle à élever deux enfants (elle a donné deux enfants à la France qui aujourd'hui cotisent pour nos retraites) et qui à 65 ans avec 22 annuités touche 450 euros/mois, revenu minimum vieillesse compris ? Désinformation ?

Écrit par : LESUISSE | 02/09/2013

pauvre France , HOLLANDE au lieu de s'occuper de la syrie qu'il s'occupe de nous , on est dans un pétrin pas possible coté économique , et lui comme d'habitude il est le premier à mettre son nez , ici en France il y a des problèmes à résoudre la FRANCE est négligée on là laisse de coté , nous FRANCAIS somme des pompes à fric pour les étrangers , mais ça ne pourra pas durer , la vie est de plus en plus dure , on paye des impots sur tout , on touche aux caisses de retraite et quoi encore ! l'avenir est loin d'etre positif.

Écrit par : marie | 02/09/2013

normal puisqu'il est incapable de diriger la France il faut bien qu'il mette son nez ailleurs histoire de ce trouver peut être des voix qui traineraient pour les prochaine élection, pauvre C...

Écrit par : henrion | 02/09/2013

pauvre France , HOLLANDE au lieu de s'occuper de la syrie qu'il s'occupe de nous , on est dans un pétrin pas possible coté économique , et lui comme d'habitude il est le premier à mettre son nez , ici en France il y a des problèmes à résoudre la FRANCE est négligée on là laisse de coté , nous FRANCAIS somme des pompes à fric pour les étrangers , mais ça ne pourra pas durer , la vie est de plus en plus dure , on paye des impots sur tout , on touche aux caisses de retraite et quoi encore ! l'avenir est loin d'etre positif.

Écrit par : marie | 02/09/2013

marie a raison mais si on commencait par mettre à plat toutes les retraites, voir edf_sncf- les ministres j'en passe et des meilleurs peutre cela boucherait-il des trous dans le système.

Écrit par : danielle | 02/09/2013

qui cotise ? les salariés ? (et pour être objective les employeurs).
Qui cotisera lorsque le nombre de salariés diminuera encore (ainsi que le nombre les d'employeurs) pendant que certains riches devront de plus en plus riche.

Avons-nous, comme les hommes politiques, le maintient du train de vie à la retraite?

Il faut du travail en France et non pas l'expatrier à l'étranger et plus d'égalité au niveau des retraites

Écrit par : MF | 02/09/2013

Il est vrai que nos politiques ne montrent pas l'exemple en matière de retraites et de privilèges . Il est facile de demander des efforts au peuple quand on vit dans un cocon au frais de la république.
On a une gauche caviar et une droite qui se cherche mais tous deux ne pensent qu'à leurs intérêts particuliers............à leur carrière........et non à la FRANCE..........
C'est bien pour cette raison que le système va exploser........
Le peuple n'a plus confiance en ses représentants.
Nous sommes au bord d'une explosion sociale. Je ne sais pas comment celle-ci débutera mais tout le monde sera surpris quand elle grondera dans la rue.................

Écrit par : CORCINOS | 02/09/2013

Ce n'est certes pas la dernière "réforme" mais elles tendent toutes vers le même but : abaisser le niveau des retraites dans le privé comme dans le public et non rétablir l'équilibre des comptes. Pourquoi ? Pour mettre en concurrence un système de retraites par répartition dégradé avec un système de retraites par Capitalisation qui permettrait de draîner l'épargne des salariés vers les marchés financiers.
43 annuités celà sert à celà : qui peut croire que les entreprises garderont au delà de 65 ans leurs salariés alors qu'elles s'en débarrassent souvent avant 60 ans.
Qui peut croire qu'un jeune diplômé qui obtient son premier emploi à 25 ans pourra avoir
43 annuités.
jean-pierre richaudeau polypensionnè (régime général et fonctionnaire)

Écrit par : richaudeau | 02/09/2013

LA MARMITE VA BIENTÖT EXPLOSEE!!!

Écrit par : Mellier | 02/09/2013

je suis d'accord il faudrait faire du ménage en France, car tous ce gens avec leurs culs en l'air, ferait mieux d'aller autre part, raz le bol

Écrit par : henrion | 02/09/2013

Quand on entend la ministre "responsable" affirmer que les régimes spéciaux et ceux des fonctionnaires n'offrent pas des retraites meilleures que ceux du privés....on devient révolutionnaire . Commençons par égaliser tout ça et par arrêter de dépenser du fric (aspa, soins gratuits, logement en hotel, etc...) pour des étrangers : nous ne sommes plus en situation de jouer les beaux grands et généreux . Dans les grandes difficultés où nous sommes le sort des français doit être prioritaire : sinon gare à l'aventure aux prochaines élections !

Écrit par : berger | 02/09/2013

Bravo, tout est là ; trop de social pour des gens qui ne travaillent pas, mais vivent mieux que les ouvriers !
Trop de social pour les chômeurs professionnels,
Trop de social pour les gens qui n'ont pas voulu assurer leur retraite parce que cela leur coutait cher !
Trop de social pour les étrangers sans papiers qui viennent chez nous pour y vivre mieux que chez eux grâce a notre système social.
Trop de social pour le regroupement de leurs famille.
Et, qui assure cela : le monde du travail productif.

Écrit par : Daniel Sannier | 02/09/2013

Les retraites sujets de tous les temps depuis longtemps!!!!!!!!!! Pour ma part élevée 5 enfants et travaillée. Je suis dans ma 59eme année après un accident du travail, je me retrouve au chomage avec pas grand chose pour vivre, car plus de place pour moi dans l'entreprise, et pas le droit à la retraite anticipée bien sur! Il me faut encore attendre 4 ans pour toucher ma retraite à taux plein, car il me manque 6 trimestres une honte. Les enfants + le travail aucun avantage pour les petites gens. çà ne peux plus durer comme çà.

Écrit par : louloute | 02/09/2013

Tant que nos gouvernants n'auront pas le courage ou la volonté de s'attaquer aux régimes spéciaux et à l'inégalité entre les régimes des particuliers et des fonctionnaires ,rien ne sera fait pour la mise à plat des retraites !
Nous continuons à aller droit dans le mur et il se rapproche à grands pas ...
Français,devenons des Veilleurs ,et non pas des veaux que l'on mène à l'abattoir !!!

Écrit par : Jack | 02/09/2013

Rappel du sens de la République : "Liberté, Egalité, Fraternité"
Cumul de mandats, Durée de 5 ans d'allocations chômage pour nos chers élus (trop chers !!!), Avantages sociaux divers (dont trimestres de retraite), Détournements des lois ???, Coût des Indemnités versées aux Ex Ministre, Ex Président de la République, jusqu'à la fin de leur jours, etc... Nous sommes dans un régime "Royal" pour quelques uns !!!
Ils ont toujours une bonne raison pour conserver leurs privilèges.
Nous les actifs Jeunes et moins jeunes, Retraités, Nous Citoyens, à la sueur de nos fronts nous assurons le bien être de ces privilégiés. Connaitra-t-on un jour le coût réel de tous ces avantages de nantis. Quel est le coût de structure de l'Europe ?
Depuis plus de 20 ans, aucune orientation pour la France, hormis les financiers, les économistes de tous poils et Média qui mènent le Bal du Roi.
A quand une vrai République ?

Écrit par : laban christian | 02/09/2013

Que des vérités citées

Écrit par : LAZEWSKI | 02/09/2013

Vous les aigris les grands pleureurs, les insatisfaits
De tous poils vous etes les grands bénéficiaires du régime social pour lequel il faut cotiser.vous qui pour l'heure avez du travail vous vanterez notre social lorsque vous serez au chomage.

Écrit par : BOUVERAT | 02/09/2013

c à quelle heure qu'on mange joe

Écrit par : leloup | 03/09/2013

un seul Régime de retraites pour tous ,public , privé ,fonctionnaires , politiques (Députés , Sénateurs) plus de REGIME SPECIAUX.....!même calcul , même durée de cotisation etc...C'EST cela aussiL'EGALITE & la FRATERNITE A QUAND CETTE JUSTICE....? Ras le bol de venir piquer dans les caisses du privé pour les Régimes Spéciaux sncf , ratp , erdf gdf ,les danseurs , les claires de notaires e.t.c. et ces retraites payés a des personnes Etrangères qui n'ont pas travaillées ni cotisés un seul CENTIMES ....? y en a MARRE de ce social plein le dos de ses conneries , continuer comme cela et ça va bien PETER UN JOUR ou L'AUTRE .

Écrit par : vion | 05/09/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique