logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/07/2013

Michèle Delaunay mobilise les soixante-huitards

Bonne nouvelle ! Les seniors sont heureux. Du moins ceux âgés de 70 ans et plus. Selon une enquête de l’Institut Viavoice rendue publique le 9 juillet * sous les auspices de la ministre des Personnes âgées et de l’Autonomie, Michèle Delaunay, neuf seniors sur dix (89%, exactement) vivent avec bonheur leur avancée en âge. 63% n’ont pas peur de vieillir et 57% estiment que l’on peut « refaire sa vie » à 70 ans. Formidable! L’analyse détaillée de l’étude révèle cependant que ce ressenti varie selon les catégories sociales : 46% des ex-cadres se déclarent « très heureux », contre 27% des anciens ouvriers.  Il est vrai que l’espérance de vie à la retraite des premiers reste supérieure de trois ans à celle des seconds, selon une étude du ministère des Affaires sociales de juin 2013. Et puis l’argent rend sans doute plus optimiste… Autre enseignement de l’étude, les plus de 70 ans sont d’abord préoccupés (à 51%) par « la crainte de ne plus être suffisamment autonomes »,  avant la maladie (47%). Mais la publication de cette enquête n’était pas le seul objectif de la manifestation organisée pour l’occasion par le ministère et baptisée « L’AG des âgés: ils ont fait la révolution de 68, ils feront la révolution de l’âge ».


Avec cette  Assemblée générale, référence au vocabulaire militant des années 1960 et 1970,  Michèle Delaunay continue de creuser son sillon : mobiliser les baby-boomers - dont elle est l’une des représentantes, née en 1947- pour qu’ils préparent leur grand âge. Michèle Delaunay part du principe que les boomers, attachés viscéralement à leur indépendance, ne se laisseront pas surprendre par la perte d’autonomie, mais qu’ils vont adapter leur logement pour y vieillir en sécurité, maintenir leur vie sociale, rester connectés à leurs proches - et aux services d’aides – via les technologies numériques. « Les baby-boomers doivent devenir des "Wi-Fi boomers", pas des papy-boomers », a lancé sous forme de boutade celle qui est l’un(e) des ministres les plus connecté(e)s du gouvernement (Michèle Delaunay est une twitteuse invétérée). Plus sérieusement : « Les baby-boomers ont un pouvoir d’achat supérieur à celui de leurs parents et probablement à celui de leurs enfants. Ils ont donc la capacité à anticiper leur vieillesse et doivent être responsables pour ne pas être vécus comme un boulet insupportable par les autres générations.» Michèle Delaunay rappelle que désormais, c’est en moyenne à 70 ans que les enfants héritent de leurs parents. Que signifie l’héritage dans ces conditions ?, interroge-t-elle en substance. Et d’encourager les seniors à utiliser leur patrimoine pour se préparer un grand âge le plus serein possible.

Voilà l’une des clés de lecture de la future loi autonomie en préparation. Les boomers, globalement plus aisés que leurs aînés, vont investir pour leurs vieux jours. Le feront-ils ? La ministre le souhaite vivement. Pour ce gouvernement comme pour les précédents, le maintien à domicile reste la meilleure solution face à la perte d’autonomie : c’est le souhait de l’immense majorité des Français (90%) et c’est une option moins onéreuse pour la collectivité que la prise en charge en établissement. « Si l’on retarde d’un an ou deux la grande perte d’autonomie, on a tout gagné et l’on peut s’autoriser un investissement véritable dans la prévention », souligne Mme Delaunay. La prévention sera d’ailleurs le maître mot de la loi qu’elle est en train de préparer.

Au fil de ses interventions, la ministre répète que la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement  sera prête pour la fin de l’année… Ce qui ne signifie pas qu’elle sera votée avant le 31 décembre 2013. Elle le serait « au plus tard dans les six mois suivant », a-t-elle glissé lors d’un colloque en petit comité, organisé fin juin par le député PS de l’Essonne, Jérôme Guedj. Mais la loi, ambitieuse, qui traitera à la fois de santé, d’urbanisme, de transports, du logement, des gérontotechnologies et de la prise en charge de la perte d’autonomie – « un volet très lourd », selon la ministre- montera en puissance progressivement, en fonction du contexte économique. En attendant, les personnes âgées et leurs familles se débrouilleront… Comme elles le font depuis toujours. Sur les 30 milliards d’euros consacrés par la nation à l’aide aux personnes âgées, 7,4 milliards proviennent des ménages.

* Sondage Vivavoice pour Harmonie mutuelle, France 2 et "Le Monde".

Commentaires

UNIQUEMENT DESTINE A NOTRE TEMPS NEPAS PUBLIER svp

Intéressant et sympathique, l'article semble répondre à l'attitude tonique des anciens..
Cela me donne l'occasion, par contre, de protester contre l'article sur les limitations directes ou indirectes - y compris par le poids d'un a priori- du droit de conduire après 75 ans.
l'article basé sur des "statitisques" mal identifiées et molles, est opposable à une enquête faite auprès des assurances il y a de cela une dizaine d'années, suivant laquelle le pourcentage des accidents dûs REELLEMENT à l'âge était trop peu significatif pour en tirer une théorie valable.
Qu'un journal comme le vôtre fourbisse un tel article + commentaire sur France info,
susceptible de nuire aux personnes âgées nous a consternés. Est-ce votre mission de créer encore une discrimination de ce genre, basée sur un anniversaire ? Il y a tant de manières d'avancer en âge! Pour nous, vous avez perdu en crédibilité et en humanité.
Certains accidents des âgés viennent aussi de ce qu'ils ne roulent plus suffisamment , se limitant à des trajets ritualisés, qui ne stimulent plus leur attention etc...

Écrit par : ESTEPHE | 11/07/2013

Merci d'apporter de l'eau à mon moulin ! Lorsqu'on prend de l'âge, il est bien évident que progressivement, on se limite soi-même dans nos activités. Notre génération a du plomb dans la cervelle, réaliste, positive, aidant ses enfants, autant que faire se peut !Les périodes difficiles traversées par cette génération l'ont rendue responsable ! Veuve à 76 ans, je suis capable de parcourir régulièrement des distances de 400, 200 et 120 km pour voir mes enfants et petits enfants. Je serai la première à décider de m'arrêter de conduire si nécessaire et j'entends rester la seule à décider de ma vie ! Mon papa s'est arrêté de lui-même ! Question aussi d'éducation, je pense ! Qu'en sera-t-il des générations d'assistés , à force de vouloir tout décider pour eux .....

Écrit par : BOICHUT | 11/07/2013

bonjour moi qui vais avoir soixante ans bientôt je me retrouve en partie au chômage alors que j'ai encore a cotiser pour ma retraite pleine alors que faire j'ai mis des annonces partout et pas d'appel alors que fait on pour les séniors rein dommage car nous avons de l'expérience et du courage en tant q' auxiliaire de vie une âme d'aide au personne âgées bonne journée a tous

Écrit par : leveque | 11/07/2013

Il a une erreur dans votre titre les soixante huitard comme vous dites ont moins de 70 ans quand a votre enquête cela dépend du milieu social et de l’environnement .Je vie a la campagne et maintenant les personnes âgées se retrouvent isolées plus de commerce plus d'école donc de moins en moins leurs enfants restent dans la région .

Écrit par : gerard christophe | 11/07/2013

J'habite dans une commune de 400 habitants, sans un seul commerce (juste un bureau de poste ouvert de temps en temps). Bien entendu la grande distribution ne livre pas en zone rural. Quelle solutions seront offertes aux personnes vivant à la campagne ?

Écrit par : Luc | 12/07/2013

en 1968 c'est l"annéé ou à 15 ans 1/2 j'ai commencé à travaillier

travail le matin manif l'apres midi

maintenat à 60 ans que reste-t-il des avantages de 1968

en 1968 j'avais l'avenir devant moi

en 2013 plus rien devant et je pense plus de mai 201x à venir car trop d'assister en

france malgré que beaucoup de personnes voudraient ne pas être assistés mais avoir un

travail et des conditions de vie dignes.

Écrit par : michel | 22/07/2013

Bonjour,
Et bien espérons seulement que cette loi va vraiment apporter un changement positif sur les conditions de vie des personnes âgées. En tout c'est déjà une bonne alternative de la part de l'état.

Écrit par : Indépendance Royale | 23/08/2013

Merci pour l'article! en tout cas, c'est une bonne initiative je trouve! ce qui prime avant tout c'est le niveau de vie et les conditions dans lesquelles les séniors sont confrontés.

Écrit par : vente en viager | 12/09/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique